L'EMBAUMEUR DE MONTMARTRE de Fleur Hana - éditions Infinity

Publié le par sandrine isac

bonne année 2020 !

 

Tout mes voeux pour cette nouvelle année. Je la débute en vous parlant d'un roman que j'ai découvert en me promenant  sur les réseaux sociaux, et... j'avoue avoir craqué pour le résumé. Et trois mots "magiques" pour moi : Penny Dreadfull - Jack l'éventreur - Sherlock Holmes. Il ne m'en fallait pas plus pour céder à la tentation laugh

Une nouvelle danseuse du Moulin Rouge retrouvée vidée de ses organes et son sang !

Lord Spencer Fitzwilliam est dépêché sur place par l'agence britannique ROSE afin de résoudre cette sordide histoire de meurtres qui fait la une de toutes les gazettes.

Déterminé à expédier cette enquête en un temps record, il se heurte à Rosaline Leprince et son engin de malheur : sa bicyclette. La jeune journaliste au caractère bien trempé est elle aussi lancée sur les traces de celui que la capitale surnomme déjà l'Embaumeur de Montmartre.

Formant un duo improbable, ils devront mettre leurs ressentiments de côté pour débusquer l'assassin avant que celui-ci ne frappe à nouveau...

Entre Penny Dreadful et Jack l'Éventreur, L’embaumeur de Montmartre vous plonge au cœur du Paris de 1890, ses cabarets, et un mystère digne de Sherlock Holmes.

Réédition augmentée du titre ROSE, L’embaumeur de Montmartre. One Shot

Très belle découverte que ce roman ou l’on rencontre Lord Spencer Fitzwilliam, agent spécial d'une fameuse agence anglaise qui s’est vu contraint de quitter son pays chéri pour la France afin de suivre les traces d’un tueur en série. Le gentleman est précieux et très à cheval sur la bienséance. Sa rencontre avec l’intrépide Rosaline Leprince, journaliste et surtout investigatrice, va bouleverser son enquête. Ses manières peu féminines et trop abruptes au goût du Lord vont largement peser sur ses nerfs mais... c'est ce qui va faire tout le charme de leur duo, car évidement, l'enquête va les rapprocher.  Je dirais même que cela a ajouté du piment à ma lecture. La petite touche de Fantastique n’a pas été pour me déplaire. De plus, les inventions du père de la jeune femme et l’époque victorienne me ramènent une fois de plus vers un genre que j’affectionne particulièrement : le Steampunk.

J'ai également apprécié les croquis à la fin du livre.

Et vous, l’avez-vous lu ? 

Je vous souhaite une excellente semaine ainsi que de distrayantes lectures...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article