Bonjour à tous Les soeurs Carmines d'Ariel Holzl aux éditions Mnémos Un roman gothique et fantasy où se côtoient vampires nécromanciens et autres créatures obscurs. J'ai adoré ! Merryver est la seconde des trois soeurs Carmines  et c'est elle qui est au centre de ce premier roman. Les trois sœurs sont orphelines, leur mère étant morte depuis peu. Il leur est difficile de subvenir aux besoins de la maisonnée. Merryver tente d'aider sa famille en décrochant des contrats de "monte en l'air" (voleuse) mais son dernier larcin tourne mal et un homme influent de la ville meurt par sa faute. Ce qui va déclencher une suite de situations compliquées pour les trois soeurs. Enfin, surtout pour Merryver. J'ai aimé l'univers et les personnages. Que ce soient les sœurs, surtout Dolorine qui est la plus jeune et que j'ai trouvé très attachante.  Elle a une manière attendrissante d’appréhender et d'assumer un don, qui de prime abord, est tout de même effrayant. Quant à la plus grande, Tristabelle, j'avoue qu'elle me semble plutôt antipathique dans ce premier tome, mais le second est écrit selon son point de vu, donc je découvrirai peut-être qu'elle n'est  pas aussi déplaisante qu'elle veut le montrer. L'extrait bonus à la fin de ce tome m'a vraiment donné envie de mieux la connaître. De plus, le twist (retournement de situation) à la fin du roman n'a fait qu'augmenter mon envie de continuer la lecture de cette saga. Une fois que j'aurai terminé mes deux services presse du moment, je la reprendrai avec plaisir. Je vous souhaite une excellente fin de journée ainsi qu'une bonne semaine à venir enrichie de passionnantes lectures... @actusf @ariel_holzl #lectureaddict #bookstagram #bookstagrammer #instabook #instabookstagram #gothique #fantasy #blogueuse #bloglitteraire #chroniquelitteraire #chronique #plaisirdelire #lectureplaisir #lire #jaimelire #actusf #lessoeurscarmines @editionsmnemos #ebookepub #epub #livrenumerique #livrenumérique #koboh2o #rakutenbooks

Publié le par sandinae

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article