T comme Tombeau de Preston et Child aux Editions l'Archipel

Publié le par sandrine isac

T comme Tombeau de Preston et Child aux Editions l'Archipel
T comme Tombeau de Preston et Child aux Editions l'Archipel

T comme Tombeau.

Douglas Preston et Lincoln Child

Édition l’Archipel

Collection suspense

315 pages

Paru le 24 octobre 2018

Service presse

Tout d’abord un grand merci aux éditions L’Archipel pour ce service presse.

Je suis contente de vous retrouver pour vous parler du nouveau livre d’un de mes duos d’auteurs préféré : Preston et Child, non pas avec une nouvelle enquête du fameux agent du FBI Aloysius Xengu Leng  Pendergast mais au travers d’une aventure mouvementée de Gidéon Crew.

Ce roman est le 5e de la série :

- R pour Revanche

- C comme Cadavre

- S comme Survivre

- A comme Apocalypse

Une aventure pleine de rebondissements et des personnages attachants.

Gidéon, condamné par une tumeur au cerveau inopérable, s’envole pour une dernière mission accompagné de Manuel Garza qui est devenu son ami au fil de ses aventures, pour découvrir le secret lié au disque de Phaistos que leur ancien employeur, Eli Glinn convoitait depuis longtemps.

Comme vous l’avez lu dans le résumé, Eli Glinn ferme son entreprise sans un mot laissant Manuel Garza, qui était tout de même son bras droit, ainsi que Gidéon sans emplois et sans la moindre explication. Les deux hommes se sentent trahis et décident de se venger.

Ils vont donc s’envoler pour l’Égypte afin de découvrir quel secret se cache autour de la fameuse tablette.

C’est un roman d’aventures plein d’action et de rebondissements. Les auteurs nous font voyager en terres inconnues tout en étant extrêmement bien documentés sans alourdir pour autant le récit. J’adore l’Égypte des pharaons et les mythes qui s’y réfèrent et j’ai adoré ce que les auteurs ont imaginé dans ce roman.

Du coup, je vais m’empresser de lire les tomes précédents pour voir ce que j’ai manqué. Au début, le fait de savoir que Gidéon Crew était condamné ne m’avait pas donné envie de découvrir ce nouveau personnage. Risquer de m’attacher alors que je connaissais déjà l’issu fatal ne m’emballait pas. Mais, il s’agit tout de même du 5e opus et je ne peux m’empêcher d’espérer une éventuelle guérison miraculeuse, même si, selon toute vraisemblance, cet opus devrait être le dernier de la série.  Sait-on jamais ?

N’hésitez pas à commenter si vous avez déjà lu les tomes précédents.

Je compte partager une vidéo la semaine prochaine en même temps que ma future chronique sur l’effet domino de François Baranger édité chez Bragelonne. Je vous donnerai mon avis sur ces deux romans. Dès qu'elle sera prête je la rajouterai ci-dessous. D’ici là je vous souhaite une excellente semaine et de passionnantes lectures.

 

Crédit photos et article protégés par radotage – Correction article : LE ROBERT CORRECTEUR