Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny aux éditions ActuSF

Publié le par sandrine isac

Le songe d'une nuit d'octobre

Roger Zelazny

Edition ActuSF

284 pages

Parution janvier 2018

Service Presse

Format papier : 18€

Résumé

Quand le steampunk rencontre le mythe de Cthulhu.

Octobre. Dans 31 jours, le portail s’ouvrira et les Grands Anciens déferleront sur le monde.

Dracula, Sherlock Holmes, Raspoutine, le docteur Frankenstein… Ils seront tous là. Mais feront-ils partie des ouvreurs avides de pouvoir, ou seront-ils des fermeurs qui s’opposeront aux horreurs indicibles ?

Les familiers de ces personnages seront eux aussi impliqués dans cette murder party ésotérique riche en rebondissements. Tout particulièrement Snuff, un chien dont le maître, Jack, aime se promener la nuit dans Londres avec son grand couteau...

Le Jeu va commencer.

Quel sera votre camp ?

Roger Zelazny est l’auteur de la saga des Neuf Princes d’Ambre. Avec Le Songe d’une nuit d’octobre, il rend hommage avec humour à l’univers de H.P. Lovecraft.

 

Lorsque j’ai eu le plaisir de découvrir ce roman, grâce à un service presse, je ne m’attendais pas du tout à ce que serait ma lecture.

Je m’explique : en lisant le résumé je m’étais fait une idée préconçue de son contenu. Je m’attendais à des meurtres (il y en a) à une intrigue angoissante (il y a bien une intrigue) et surtout je m’attendais à découvrir plus en profondeur les participants de ce jeu funeste : Dracula, Sherlock Holmes, Jack… Et ils sont bien là, mais il ne s’agit pas de l’histoire selon leur point de vue à eux, mais plutôt selon le point de vue de leurs familiers respectifs et plus particulièrement de celui de Snuff le chien de Jack.

Le moins que l’on puisse dire est que ces animaux sont des participants on ne peut plus actifs et que leurs maîtres attendent beaucoup d’eux. Il aurait été intéressant de lire en parallèle cette histoire du point de vue de son maître (Jack) pour comprendre toutes les subtilités du roman.

Je ne connaissais pas Roger Zelazny et en prenant connaissance de la préface (après avoir lu le roman car je ne les lis pas toujours, j'avoue...) j'ai mieux compris le choix de l'auteur de faire "parler" et de faire participer activement les animaux et cela apporte une dimension totalement inédite... enfin pour moi.

Bref un roman surprenant et écrit de façon totalement crédible (mais si !) et surtout vraiment divertissant. 

Je continue avec le second service presse des éditions ActuSF : Blanche de Hervé Jubert qui se déroulent au XIXe siècle dans un Paris assiégé par l'armée prussienne (oui, je pense qu'il s'agit d'une Uchronie*). Blanche est une jeune femme qui aime bien se mêler des affaires criminelles de son oncle qui est commissaire. Il me semble qu'il y a aussi un soupçon de Fantastique dans ce roman. Je vous en dirai plus lors de ma prochaine chronique.

Je vous souhaite une excellente semaine ainsi que d'agréables lectures.

* UCHRONIE :  Dans la fiction, l'uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l'Histoire à partir de la modification d'un événement du passé. (Source Wikipédia)

Crédit photo et article protégés par horodatage - Correction article : LE ROBERT CORRECTEUR
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marjolaine 31/01/2018 11:21

Bon, je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'une histoire de meurtres. Je ne suis pas du tout fan, du coup, je suis ravie que tu l'ais apprécié, mais je ne le prendrai pas.

sandrine isac 01/02/2018 20:21

Coucou, alors les meurtres ne sont pas récurrents et ne sont pas au centre de l'histoire je te rassure. Franchement, il vaut le coup. Disons qu'ils arrivent à un moment qui est opportun et ils ne sont pas sanguinolents ;) Mais c'est une question de goût donc je comprends ta réserve. Celui que je suis en train de lire te plaira peut-être davantage quoiqu'il y ait également des meurtres mais c'est normal puisqu'il s'agit d'une enquête policière ;) Bonne soirée et merci pour tes commentaires.

manou 29/01/2018 15:40

Un auteur que je n'ai pas lu depuis plus de 20 ans comme Lovecraft d'ailleurs...A voir donc, je lis moins de SF en ce moment mais je en dis pas non à l'occasion. Merci pour cette belle chronique ! Bon après-midi

sandrine isac 29/01/2018 15:56

J'adore découvrir de nouveaux auteurs et de nouveaux univers même si en fait ces écrits sont anciens. J'ai toujours le Nécronomicon de Lovecraft qui m'attends dans ma bibliothèque. Ma pile à lire n'a décidément pas finit de s'agrandir ;) Merci et bon après-midi.