L'Empire du Graal de Eric Giacometti et Jacques Ravenne

Publié le par sandrine isac

L'Empire du Graal

Eric Giacometti et Jacques Ravenne

Editions J-C Lattès

584 pages

paru le 18 mai 2016

Format papier : 20,90€

Format numérique : 14,90€

Résumé

Oubliez tout ce que vous savez sur le Graal.
 
Palais pontifical de Castel Gandolfo. Sur ordre du pape, les cinq cardinaux les plus influents du Vatican prennent connaissance d'un rapport explosif rédigé par Titanium, le leader mondial des algorithmes. Le compte à rebours de l'extinction de l'Église catholique a commencé.
Paris, Hôtel des ventes de Drouot. En remontant une filière de financement du terrorisme, Antoine Marcas, le commissaire franc-maçon, assiste à la mise aux enchères d'un sarcophage du Moyen Âge. Un sarcophage unique au monde, car il contient selon le commissaire-priseur, les restes d'un... vampire.
C'est le début de la plus étrange aventure d'Antoine Marcas.
Une enquête périlleuse qui va le mener, en France et en Angleterre, sur la piste de la relique la plus précieuse de la chrétienté.
Le Graal. Une enquête aux frontières de la raison qui ressuscite Perceval, le roi Arthur et la geste légendaire des chevaliers de la Table ronde.

Il attendait dans ma bibliothèque depuis mars dernier, et si j’avais su à quel point il me tiendrait en haleine, je l’aurai lu bien avant !

Le 10e opus des aventures d’Antoine Marcas, L’empire du Graal de Ravenne et Giacometti, m’a transporté dans une intrigue ou se mêlait légendes Arthuriennes et histoires de vampires. Encore une fois, les auteurs jouent subtilement avec la frontière existant entre réel et Fantastique, pour mon plus grand plaisir, et nous font en plus la surprise d’inclure, non pas un, mais deux twists (retournement de situation).

« Les choses sont et ne sont pas, le Graal existe et n’existe pas… »

Antoine se retrouve donc une fois de plus embarqué dans une sorte de chasse aux trésors qui n’est pas sans rappeler celles d’Indiana Jones, auquel il s’amuse à faire référence d'ailleurs. Cependant, le flic franc-maçon accepte cette quête, non pas pour le plaisir, mais bien malgré lui car son fils a été enlevé et sa seule chance de le récupérer est de retrouver la fameuse coupe.

Je classerais ce roman comme l’un de mes préférés de la série Marcas. Je me réjouis en sachant que le 11e volet, Conspiration, paru en 2017, m’attend dans ma bibliothèque J

En ce qui concerne ma lecture du moment, c’est un service presse assez surprenant, je dois l’admettre, mais qui me plaît bien au final. C’est une nouveauté 2018 parue ce mois-ci chez les Éditions ActuSF et que je vous ai présenté dans mon dernier Haul dont je vous partage le lien ici :

Haul littéraire nov/dec 2017 : acquisition - service presse - comité de lecture jeunesse Cultura

À bientôt et excellentes lectures.

Crédits photos personnelles et article protégés par horodatage - Correction article : LE ROBERT CORRECTEUR.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 16/01/2018 07:56

Une belle série que je ne connais pas du tout ! Peut-on lire les différents tomes dans le désordre ou faut-il absolument commencer par le premier ? Bon mardi et merci pour cette chronique

sandrine isac 18/01/2018 21:09

C'est une série qui peut se lire indépendamment puisqu'il s'agit toujours d'une nouvelle enquête. Evidemment, on suit l'inspecteur Marcas et les aléas de sa vie mais lire dans le désordre ne gâchera pas la lecture. Je suis contente que ça vous donne envie de le découvrir pour ma part il fait partie de mes chouchous. Bonne soirée :)