Le club Vésuvius - Une aventure de Lucifer Box de Mark Gatiss

Publié le par sandrine isac

 

Le club Vésuvius - tome 1

Une aventure de Lucifer Box

Auteur :  Mark Gatiss

Editions bragelonne

Steampunk

306 page

Format papier : 25€

Format numérique : 12,99€

 

Résumé

Lucifer Box : portraitiste de talent, dandy, bel esprit, mauvais garçon... et le plus irrésistible des agents secrets de Sa Majesté. Lorsque les meilleurs scientifiques du royaume sont mystérieusement assassinés, Lucifer se lance dans une enquête trépidante, des clubs de gentlemen londoniens aux bas-fonds volcaniques de Naples, tout en déterminant la façon la plus seyante de porter un œillet blanc à sa boutonnière.

Une immersion étourdissante dans les arcanes d’un ordre occulte aux pratiques décadentes – et de ses secrets les plus sulfureux.

Bonjour à tous. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter ma dernière lecture : Le club Vésuvius de Mark Gatiss aux Éditions Bragelonne. Pour mettre un visage sur l’auteur il incarne Mycroft Holmes, le frère de Sherlock Holmes, dans la série Sherlock avec Benedict Cumberbatch.

Il s’agit d’une enquête menée par Lucifer Box, un personnage atypique comme je les aime tant, au début du XXe siècle en Angleterre. Petit côté Steampunk comme on peut s’en rendre compte sur la couverture (magnifique !) toute en relief et papier brillant doré ainsi que les pages aux bords dorés. Ceci dit, comme précisé dans mon hall littéraire du mois de septembre que vous pourrez retrouver ici, pas besoin d’être fan de Steampunk pour en apprécier la lecture car j’ai trouvé qu’il était juste suggéré. Il y a bien des gadgets (d’agent secret) et des machines qui peuvent faire penser au Steampunk mais rien d’exacerbé. Donc, si vous aimez le XXe siècle et les enquêtes avec des agents secrets sans pour autant être attiré par le Steampunk, laissez-vous tenter. De plus le livre contient des illustrations en noir et blanc superbes et les chapitres sont vraiment joliment présentés.

Si le contenant m’a séduite le contenu également. Lucifer est un jeune homme, artiste portraitiste, qui réside dans la demeure familiale mais sans le sou. La vie d’artiste ne nourrit pas son homme, surtout lorsqu’on a des goûts aussi raffinés que Lucifer. Heureusement pour lui, il a été recruté en tant qu’agent secret et n’hésite pas à tuer lorsqu’on lui en intime l’ordre. Il possède plusieurs facettes ce qui le rend souvent imprévisible. C’est un charmeur qui n’hésite pas à jouer de son physique de dandy pour obtenir de précieuses informations. Et ceci aussi bien auprès de la gent féminine que masculine.

Bref, un nouveau chouchou dans ma bibliothèque. Dans cette première enquête, des savants sont morts d’étranges manières et leurs corps ont disparu. Lucifer se lance donc à la recherche de la vérité et s’envolera même jusqu’en Italie pour découvrir le fin mot de l’histoire.

J’ai vraiment aimé cette lecture. Lucifer ne mâche pas ses mots. Le roman est à la première personne et il n’hésite pas à prendre le lecteur à parti. Il est vaniteux et je dirai que ce côté narcissique n’est pas sans me rappeler Sherlock même si ce dernier se vante davantage de son intelligence hors-norme (comme Poirot de ses petites cellules grises) pour Lucifer ce sera plutôt son physique avantageux dont il joue et sa classe innée. Bref, une aventure en compagnie d’un personnage auquel je me suis rapidement attaché. Vous ferez également connaissance avec Charlie qui deviendra le valet et homme à tout faire de Lucifer, son prédécesseur n’ayant pas survécu à la dernière enquête de l’agent secret. Charlie, bien qu’il ne soit pas issu de la haute société londonienne, a du tempérament et il n’hésite pas à montrer son mécontentement lorsqu’il est en désaccord avec son patron, ce qui me plaît beaucoup parce que j’ai trouvé cela amusant.

Le second opus m’attend dans ma bibliothèque, ce sera L’Ambre du Diable. Je ne le lirai pas de suite car j’ai un ou deux autres lectures qui attendent d’être chroniqués mais je m’y mettrai dès que je les aurai finis, c’est certain !

Je vous souhaite une bonne fin de semaine ainsi que d'excellentes lectures :) 

Crédit photo et article protégés par horodatage - Correction article : LE ROBERT CORRECTEUR
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 02/11/2017 17:03

Bonjour Sandrine. Voilà une belle chronique qui donne envie de continuer à découvrir le steampunk...Merci du partage

sandrine isac 06/11/2017 13:56

Pas de quoi, c'est toujours avec plaisir ;)